Bientôt du thé vendômois !

Cultiver du thé en vendômois : c’est le projet un peu fou d’Emile Auté, rencontré à l’occasion du marché Convergences Bio. En plus de sa collection de “Thés des châteaux”, il présentait sa nouvelle marque de tisanes pour enfants.

Les “Thés des châteaux”, c’est quoi ?

A l’origine de ce concept, un amoureux du monde végétal ! Emile a expérimenté ses premières cueillettes de fleurs sauvages pour préparer des infusions et sirops lorsqu’il tenait un bar à cocktails en Charente-Maritime. Aujourd’hui, il crée des recettes gourmandes avec des thés bios sélectionnés chez des petits producteurs indiens ou chinois. Il les assemble avec des fruits déshydratés, des baies sauvages ou des plantes aromatiques : “hibiscus/jasmin/rose”, “dattes/mangue/coco”, “cassis/aronia/betterave”…  Des associations improbables qui exhalent de puissants arômes ! Certains mélanges originaux sont spécialement créés pour des châteaux comme Cheverny, Valmer ou le Clos-Lucé.

Créateur de tisanes pour enfants

Vous allez me dire qu’il n’est pas toujours facile de s’enthousiasmer lorsque l’on parle de tisanes… Et pourtant ! Pour Emile, “boire une tisane douce et fruitée peut devenir un moment à partager en famille”. C’est ainsi qu’il a créé “Neus et les enfants sauvages” : la première marque française de tisanes pour les enfants et leurs parents. On a particulièrement aimé le concept de tisane au miel infusé de fleurs “Gros dodo” : on peut la préparer en petite quantité, et ça, c’est bien pratique pour éviter de se relever dans la nuit !

Le bonheur est dans le thé

Dans la ferme du Petit Pont de Villiers-sur-Loir, à côté de Vendôme, Emile a commencé à cultiver des théiers à partir de graines de “camelia sinensis” rapportées d’Inde. “On a bien importé la culture de la tomate, de la pomme de terre ou du maïs en France…. Pourquoi pas celle du thé ?”. Contrairement aux idées reçues, les théiers ne craignent pas le froid, mais la sécheresse… d’où l’importance d’un sol irrigué. Avec le chef étoilé Guillaume Foucault, ils projettent de planter une parcelle à Sargé-sur-Bray, sur le sol typique du Perche, appelé “roussard”, pour y produire un thé “oolong”, un thé bleu semi-fermenté. D’ici trois ans, ils ambitionnent même de créer un “milky oolong”, obtenu en passant les feuilles de thé dans un bain de vapeur de lait de vaches percheronnes (une race ancienne en cours de réhabilitation). Un véritable thé de terroir !

http://émileauté.com

Points de vente en Touraine : Café Rhino à Tours et Terre Exotique à Rochecorbon

Cet article a 2 commentaires

  1. Que de bonnes adresses a découvrir ! Merci

    1. La Touraine a du talent… Merci pour ton commentaire !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu