Géobiologie : la médecine de l’habitat

Saviez-vous que l’endroit où nous vivons, travaillons, et surtout dormons, exerce une influence sur notre santé physique et mentale ? C’est ce que j’ai découvert avec Philippe Cissé lors d’un atelier de découverte de la géobiologie… intrigant et passionnant !

Dis-moi où tu vis, je te dirai pourquoi tu souffres !

Les Anciens le savaient depuis longtemps : autrefois, les bâtisseurs de cathédrale ou les sourciers savaient reconnaître les lieux propices pour construire des édifices ou trouver de l’eau.  Avec les mêmes techniques ancestrales (… et aussi quelques outils plus modernes), la géobiologie étudie l’influence de l’environnement sur l’équilibre biologique des hommes, des animaux ou des végétaux. 
Au cours de cette initiation, Philippe Cissé nous explique en effet que nous sommes tous soumis à un puissant rayonnement cosmo-tellurique, entre l’énergie de la terre et du ciel :  “Que l’on y croit ou pas, tout le monde en a fait un jour ou l’autre l’expérience : il y a des maisons dans lesquelles on se sent bien tout de suite, alors que dans d’autres, on a juste envie de fuir.” 

Quelle sont les nuisances dans l’habitat ?

Elles peuvent être d’ordre tellurique, subtile, électromagnétique ou physique. Par exemple, la présence d’un cours d’eau souterrain, d’une faille géologique sous la maison, d’une antenne sur le toit peuvent ainsi altérer notre santé. Un séjour prolongé (ou pire, le fait de dormir dans une zone perturbée) peut à la longue entraîner mal-être, fatigue ou d’autres troubles souvent inexplicables. D’après Philippe Cissé, “un cours d’eau souterrain dans une chambre peut entraîner une perte de 30% d’énergie, et jusqu’à 50% pour une faille géologique !”.

Géobiologue : médecin de l’habitat et expert immobilier

Toute l’expertise du géobiologue consiste donc à mener l’enquête,  à ausculter précisément tous les perturbateurs présents dans l’environnement. Ensuite, il apporte les corrections nécessaires pour éliminer les nuisances et ré-harmoniser l’habitat. Parfois, le simple fait de déplacer un lit ou changer de bureau peut changer la vie !

Philippe Cissé peut intervenir aussi dans des élevages ou chez des viticulteurs… Bref, partout où un organisme vivant, est susceptible d’être perturbé.

Philippe Cissé, géobiologue

Etre sourcier, ça s'apprend !

D’après Philippe Cissé, “tout le monde est capable d’être sourcier, ce n’est pas un don, mais juste une question de sensibilité et d’entraînement”. Pour preuve, Philippe Cissé nous confie quelques outils professionnels : des baguettes de sourcier en nylon industriel (plus solides que le noisetier utilisé jadis), des baguettes parallèles en laiton et des pendules en buis. Et là… surprise ! Effectivement, en positionnant correctement son corps et par convention mentale, les baguettes se croisent et nous indiquent précisément l’emplacement d’un cours d’eau souterrain. Avec un peu plus de pratique, on peut même connaître son sens de circulation et sa profondeur !

Après trois d’heures d’initiation, chacun repart avec de nouvelles convictions… Et surtout l’envie d’approfondir la technique ou de faire analyser sa maison par un spécialiste !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà demandé une expertise géobiologique de votre lieu de vie ? En avez-vous retiré des bienfaits ?

Pour en savoir plus : https://institut-geobiologie.com/

Prochaine initiation : samedi 1er décembre de 9h à 12h / 30 rue André Theuriet à Tours

Pour s’inscrire : bit.ly/2JHz8kZ

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu