Le Shinrin Yoku, ou l’art de prendre un bain de forêt

Simon Ladouce, permaculteur, propose de plonger dans un bain de forêt et d’embrasser la nature par l’intermédiaire de nos sens. Il nous suffit d’accepter l’invitation, Dame Nature se charge du reste !

Au Louroux, un samedi pluvieux et venteux de novembre : Kway et bottes en caoutchouc de rigueur ! Il faut une sacrée motivation pour affronter les éléments et tenter l’expérience du Shinrin Yoku* avec Simon Ladouce ! Formateur en permaculture et créateur de la jeune Académie Epione (centre d’études et de valorisation des pratiques de bien-être et développement durable), sa démarche repose sur trois principes : prendre soin de la terre, prendre soin des humains et partager. Chaque mois, il organise une sortie “Shinrin Yoku” dans une forêt différente afin de varier les expériences.
Son sourire apaisant et sa voix rassurante laissent présager une belle aventure : “La pluie va rendre la pratique plus complète et plus intime avec notre nature profonde. Nous allons voir et sentir pourquoi la forêt est notre alliée. C’est justement là qu’il ne faut pas rater le spectacle !”

La nature comme un cadeau

Dans un silence quasi cérémonial, Simon nous ouvre la barrière d’une propriété privée, comme si nous allions pénétrer dans un lieu sacré. Sous la frondaison des arbres, à l’abri du vent et de la pluie, la nature se révèle finalement protectrice et accueillante. A travers différentes expériences, Simon nous invite à observer une feuille, écouter le silence, le bruissement de la brise dans les feuilles, à respirer les parfums de la terre détrempée, des champignons, à sentir le tapis de feuilles mortes, le bois qui craque sous nos pieds…. Une invitation à sourire et s’émerveiller de chaque moment, comme un enfant qui reçoit un cadeau de la nature.

Câlin avec un arbre géant

Au détour d’une allée, nous faisons une pause. Comme pour atteindre un Graal, nous avançons chacun notre tour pour rencontrer un énorme chêne qui trône comme un colosse au milieu d’une clairière. Simon nous guide pour appréhender le géant :”Saluez d’abord le cèdre qui monte la garde, puis observez le tronc du chêne et suivez du regard toutes ses branches tortueuses”. Agé d’environ cinq siècles, son écorce ressemble à la peau épaisse et craquelée d’un dinosaure. Son côté moussu appelle la caresse et donne envie de se lover contre lui : la rencontre avec ce monstre est à la fois douce et puissante !

Avec quelques mots bien choisis, Simon nous montre le chemin vers un monde à la fois envoûtant et ressourçant. Il nous laisse libre de ressentir cette nature généreuse qui nous tend ses bras spontanément. Quelles que soient les conditions météo, la nature offre un spectacle grandiose toujours renouvelé.

* Le shinrin yoku : une pratique médicale japonaise

Le Shinrin Yoku est la rencontre de techniques, d’une philosophie et de recherches scientifiques sur les bienfaits d’un bain de forêt sur le corps et l’esprit de l’être humain. Créée par le Ministère de l’Agriculture japonais pour protéger les forêts et les citoyens, cette pratique se répand largement depuis 1982. Au pays du soleil levant, le pouvoir de guérison naturel des forêts a été scientifiquement démontré grâce aux phytoncides, ces huiles naturelles diffusées par les arbres pour se défendre et communiquer entre eux. Les médecins japonais ordonnent des séances de sylvothérapie pour réduire le stress, stimuler l’énergie, améliorer la concentration, ou réduire la tension artérielle.

Pour en savoir plus...

https://www.facebook.com/Academieepione/

https://www.facebook.com/lspc.eu/

Prochaine sortie “Nature et Symbiose” le dimanche 2 décembre de 14h à 17h au Château de Taillé à Fondettes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu