Slam : le cercle des poètes réapparus

Amis de la poésie, bonsoir ! Sous les magnifiques colonnes d’Arcades Institute, des slameurs se réunissent chaque mois pour sortir la poésie des livres et la rendre vivante… Attention les frissons !

Comment ça se passe ?

L’entrée et la participation sont libres et gratuites. Pour monter sur scène, il suffit de s’inscrire auprès de Mr Zurg et Yopo, les maîtres de cérémonie qui entretiennent l’ambiance chaleureuse de cette “slam session”. Comme dans une grande famille, on se fait la bise, on s’appelle par son « blase ». Dans un ordre aléatoire, chacun monte sur scène pour lire son poème : 3 minutes maximum, sans instrument de musique, accessoire, costume, ni déguisement. Les poètes peuvent choisir d’être noté ou non par un jury constitué de trois personnes du public.  Avec bienveillance, Mr Zurg rappelle les règles du jeu, ou plutôt les valeurs du slam : “L’important n’est pas de gagner, mais de donner le meilleur de soi-même !

Liberté et diversité

Sonnet, haïku, rap, verlant…. Tous les styles sont autorisés, il existe autant de slams que de slameurs ! Nul besoin d’être un pro de la rime ou un acrobate des mots. Une scène ouverte est un rendez-vous où se rencontrent tous les publics, où l’écoute de l’autre est aussi importante que l’expression poétique. Un enfant lit son poème griffonné sur une feuille de cahier quadrillé, un ado rebelle exprime toute sa colère, un professeur retraité triture les mots, une femme à la voix espiègle s’aventure vers des vers coquins… Le slam a sa place partout où des gens ont des choses à dire !

Une porte ouverte vers l’émotion

Les slameurs ont trois minutes pour raconter une histoire, faire rire, convaincre ou émouvoir. Que les textes soient engagés ou légers, il y a toujours une voix qui tremble, une sensibilité particulière, une écoute attentive, des poils qui se dressent… Dire un texte sur scène nécessite la mise en forme de ses idées et un peu de confiance en soi pour la prise de parole en public. Le slam peut donc être une excellente thérapie pour les personnes timides, une pratique collective qui désinhibe !

Alors que plus personne ne se parle, le slam permet à tout le monde de monter sur scène, d’être sous les projecteurs, de s’exprimer et finalement…. d’être écouté, tout simplement !

Mr Zurg et Yopo : ambassadeurs du slam en France !

Créateurs de l’association tourangelle  “La Meute Slam”, ils ont également créé la “Ligue Slam de France” et organisent régulièrement des échanges avec Marc Kelly Smith, l’inventeur américain du slam à Chicago. Ils interviennent dans les écoles, collèges ou lycées pour promouvoir la poésie auprès des jeunes et les initier à l’art du slam.

Pour en savoir plus

http://slam37.wixsite.com/lameuteslam

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu