Cultiver son jardin avec son smartphone

Créée par une équipe de tourangeaux passionnés de permaculture et de nouvelles technologies, l’application Agrikaïdo ambitionne de faciliter la vie des jardiniers néophytes.

À l’heure où la prise de conscience en matière d’alimentation est grandissante, il n’est pas facile de se lancer dans le jardinage écologique sans maîtriser quelques bases. Alors bien sûr, on peut suivre les indications sur les étiquettes de graines, regarder des tutos, ou lire des livres, mais il faut aussi prendre en compte la qualité du sol, son acidité, son ensoleillement, son humidité…. autant de critères décisifs pour savoir quelle plante semer et à quelle période. Et tout ça, sans engrais, naturellement !

D’abord, analyser le sol

L’équipe d’Agrikaïdo a mis au point un kit de test de sol, capable de déterminer quels types de plantes s’épanouiront dans votre jardin. Composé d’un bocal en verre, d’un tube à essai et de papier PH, il est presque totalement recyclable et réutilisable (vendu 25€ sur Amazon). Il permet de déterminer si le sol est argileux, sableux, limoneux ou équilibré, ainsi que son acidité. Ensuite, il suffira de saisir les informations dans l’application gratuite (disponible dès le 20 mars) pour connaître les plantes compatibles avec votre environnement et accéder aux fiches des fruits ou légumes conseillés pour la terre de votre jardin. Pour chaque plante, on trouvera les bonnes associations à faire, les bons gestes, comment la faire pousser et la multiplier.

Une sonde connectée

Dans un deuxième temps, Agrikaïdo commercialisera une sonde solaire connectée, actuellement au stade de prototype. Plantée dans le sol, cette station-météo recueillera en temps réel la température et l’humidité du sol, la température et l’humidité de l’air, ainsi que l’intensité lumineuse (UV, visible, infrarouges). En fonction des informations recueillies, l’application donnera des conseils et lancera des alertes, par exemple quand il sera temps de planter ou d’arroser : « c’est le même type de technologies que celles utilisées par les agriculteurs, mais accessible au grand public » indique Yoann Lemain, l’un des co-fondateurs d’Agrikaïdo.

Un forum permettra d’échanger, de poser des questions à la communauté, de partager des tuyaux entre jardiniers. Avec un système de planification pour programmer les semis et plantations, on n’aura bientôt plus d’excuses pour rater ses récoltes.

Pour en savoir plus :

Agrikaido

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu